La vulgarisation au service de l’éducation spécialisée

Interview d'une pratique professionnelle



Interviewé : Charly Ouhai

Propos recueillis par : Alice Clavel



Charly Ouhai est un éducateur spécialisé qui aborde divers sujets de terrain avec authenticité et humour sur la plateforme de partage de vidéos Tiktok.


Déjà présent avec un ami chanteur sur Youtube où ils traduisent des chansons en Langue des Signes Française, il est passionné par la création de vidéos instructives et divertissantes, qu’il partage également en story sur Instagram.


La vulgarisation est au cœur de son métier. Il nous parle de son expérience et nous donne quelques conseils.

Vulgariser : c’est permettre une meilleur compréhension de connaissances techniques, spécialistes ou scientifiques sur un sujet donné.


Vulgariser le métier d’éducateur spécialisé


Voir la vidéo sur Tiktok


Charly nous explique : il y a « une véritable méconnaissance du métier d’éducateur spécialisé. Les gens ont des clichés sur le métier, parfois véhiculés par les films : par exemple, Omar Sy dans intouchable n’est pas un éducateur spécialisé, c’est plutôt un auxiliaire de vie.

En plus, nous avons un champ d’application tellement large : nous travaillons avec des personnes de tous âges, des personnes en situation de handicap ou non, avec le juge des enfants, la brigade des mineurs, le procureur… Et comme c’est très large, c’est flou dans la tête de beaucoup de personnes. »



La vulgarisation de thématiques concrètes


« Dans mon quotidien professionnel, j’ai remarqué que la question de la sexualité revenait systématiquement, peu importe le public. Et les personnes que j’accompagne se tournent vers moi quand elles ont des interrogations. Donc j’en ai fait mon cheval de bataille ! »


Libérer la parole, et briser les tabous en matière d’intervention sur la sexualité, ce sont justement les attentes des adolescents dont il s’occupe au quotidien.


Pour intervenir, Charly détaille : « J'ai pour cela décidé de me former et ai obtenu un diplôme universitaire en conseil et éducation en santé sexuelle. D’ailleurs, en la matière, j’aime communiquer ces 3 règles fondamentales : un rapport doit être consenti, sans violence, et protégé. Ensuite seulement, place au plaisir ! »



Trucs et astuces pour bien vulgariser


« Sur la forme, j’y mêle toujours de l’humour, peu importe le message ! Un message peut passer de différentes manières : cela peut aussi être simplement une comparaison percutante, une citation tape à l’oeil... »


Lorsque l’on travaille auprès d'un public, on travaille sur des thèmes spécifiques afin de passer des messages ou faire évoluer des comportements. En réalité, la forme - notre façon de parler, de nous comporter, les outils que l'on utilise - a systématiquement une incidence sur le résultat. La forme est donc primordiale pour que le message soit bien intégré.


Charly illustre : « Par exemple, j’ai un jour assisté à une conférence de 3 heures, de laquelle j’ai retenu cette phrase : “En tant que travailleurs sociaux nous avons une mission : c’est de soigner l’ambiance au travail.” J’ai trouvé cette image géniale : si on arrive le matin plein d’entrain et sans râler, les neurones miroirs des collègues se manifestent et c'est bénéfique pour tous.


J’ai beau travailler avec des personnes sourdes, je mets très souvent de la musique : car elles ressentent mon comportement qui influence aussi positivement ces personnes par ricochet. »



Et vous, comment faites-vous passer vos messages au quotidien ?



Retrouvez le travail de Charly Ouhai - que nous avons trouvé très inspirant ! - sur ses réseaux sociaux :



  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram