Le Préjugix 400mg : une solution anti-préjugés, enfin une pilule facile à avaler !

Mis à jour : févr. 10

Créé par l’association Villeneuvoise "O.S. l'association" en 2015 dans sa version 200mg, le Préjugix revient avec une version 400mg ! Comment vivre dans une société lisse quand on est difforme à ses yeux ?

Auteur : Charly Ouhai, éducateur spécialisé.

Diplômé depuis 2018, j’exerce le métier d’éducateur auprès de déficients sensoriels sur Bordeaux et aussi en libéral dans le domaine de la prévention et de la promotion à la santé.


Focus sur ce médicament pas comme les autres !



L’idée du Préjugix est née en 2013 entre un plasticien et un groupe d’entraide mutuel à Villeneuve sur lot. À force de voir le quotidien difficile des personnes souffrant de pathologies mentales, Patrick Delpech a voulu renverser la situation en proposant un médicament contre les préjugés : le Préjugix est né.


L’idée de base ? Solliciter des personnes victimes de préjugés en tant que spécialistes pour co-construire avec eux un véritable médicament anti-préjugés.



Les objectifs :


  • Répondre à ce constat via les mots et attitudes renvoyés aux personnes en marge

  • Mettre en lumière ces mots qui ont une incidence directe sur l’affect de la personne

  • Valoriser un message positif et argumentatif contre ces préjugés


Ce médicament a pour but de casser les clichés et stéréotypes dans différents domaines tels que l’exclusion, le handicap sous toutes ses formes, l’addiction, l’orientation sexuelle etc.



La forme :


Il est présenté sous forme de 16 notices que l’on déplie pour découvrir une fiche explicative sur les préjugés :


Véritable outil de prévention, les professionnel.les de terrain peuvent se saisir de cet outil pour éveiller les esprits de son public.


Et si c’était à la société de prendre sa dose d’anti-préjugé ? Pourquoi ne pas inverser les rôles pour une fois ? Les mots peuvent être tellement plus violents qu’un coup.



Pourquoi et comment l’utiliser ?


Ce médicament est un médiateur qui peut s’utiliser lors des « Préjugix party » afin d’ouvrir les débats sur de nombreux sujets entre les participants.


Mais aussi lors de groupes de parole en institution. Et sous toutes autres formes selon votre imagination, bien sûr !


La méconnaissance ou l’influence des médias donnent souvent aux publics des idées erronées sur ce qui les entoure :