Un outil pour parler religion, et arrêter de marcher sur des œufs 🐰 !

Si je vous dis... intervention sur les religions ? : “Attention”, “on doit être neutre”, "radicalisation", "laïcité"... Le mot est lancé.


Autrice : Alixe Moujeard, travailleuse sociale et directrice des Éditions Désclic.

Éducatrice spécialisée auprès de jeunes en difficultés, elle constate quotidiennement le besoin de sensibilisation et d’éducation de ses publics. C'est un déclic ! Elle fonde son entreprise pour créer des jeux et outils innovants à impact social, sur des thématiques diverses.


Pour promouvoir la laïcité, il faut en parler !


Le problème avec les différences quelles qu'elles soient, ce sont les préjugés et les discriminations qui en découlent. L’histoire des religions en est l’illustration parfaite.


C’est tout le superpouvoir de la laïcité : nous rassembler dans nos diversités, et permettre à tous de croire ou de ne pas croire, et de nous inscrire - ou pas - dans la religion que l’on veut.


Valeur incontournable Made in France, elle nous impose à tous le principe de neutralité.



Ok. Partant de là : est-ce que la neutralité veut dire que la religion ne doit pas être abordée, et qu’elle n’a sa place que dans le domaine privé ? Quid de nous, professionnels de l’accompagnement, qui intervenons justement sur et pour la vie quotidienne, le lien social, l’individualité ou la sphère familiale ?


Idem, la neutralité concerne aussi la politique, pourtant il m’est arrivé plus d’une fois d’expliquer les objectifs de tel ou tel parti politique, ou le fonctionnement des institutions politiques…




Jusqu’ici, je n’avais jamais franchi le pas de parler des religions avec mon public (bonjour les éducs en ITEP 🖐). Pourtant, entre les différentes croyances des jeunes, l’actualité à expliquer, les interminables débats sur les repas à adapter, ou les Inch Allah intempestifs pour avoir la classe, le sujet est en permanence sur la table.


Et puis un article m’a inspirée. Celui d’Eric Vinson, chercheur et journaliste spécialisé sur le religieux et la laïcité :


Les centres sociaux sont des tisserands, vous travaillez chaque jour pour que le tissu du monde ne se déchire pas. Je pense qu’il faut travailler sur l’inter-religieux et construire des alliances avec les humanistes de chaque camp, c’est la meilleure manière de combattre les intégristes de chaque camp. Il faut apprendre aux enfants que catholique ne veut pas dire français et que musulman ne veut pas dire arabe ; la laïcité est la régulation démocratique du fait religieux.


Un outil pour informer et discuter : la clef pour lutter contre les préjugés !


Pour éviter la roue libre, voilà ce que j’ai dégoté :


Pour jouer sur un temps de soirée, de convivialité, ou lors d’une intervention spécifique, ce jeu de cartes et outil ludo-pédagogique m’a permis de parler de toutes les religions, de façon égalitaire, en mettant à la fois en avant leurs cultures spécifiques et ce qui les rassemblent. Ca a l’air de rien, mais les discussions que cet atelier a provoqué étaient plutôt inédites :

  • Échanges sur leurs pratiques de vies quotidienne, dont nous n’avions pas du tout conscience

  • Déconstruction des préjugés sur les religions qu’ils ne connaissaient pas ou peu

  • Mais aussi la valorisation de leur culture, sur la ou leur religion, ce qui était pour moi du jamais vu (dans Le grand quiz des religions, plus on a de culture sur ce thème plus on a de chance de gagner !)


En somme, un bon outil pour promouvoir la laïcité, et parler de la diversité comme une richesse !


Rdv ici pour acheter Le grand quiz des religions

▶ Et pour découvrir d'autres jeux-outils, rendez-vous sur notre catalogue !


92 vues0 commentaire
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram

06 04 12 76 97